};

Éric Nado

Depuis 1999, Éric Nado explore les vestiges urbains, collectionne les objets industriels, et les transforme en sculptures contemporaines. Empreintes de nostalgie, ses œuvres rendent hommage à un certain passé collectif. Bachelier en arts plastiques et en philosophie, il a été de la cohorte pilote de Lézarts, la première coopérative d’habitation en arts visuels de Montréal. En 2007, il déménage son atelier de création, et sa famille, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Reconnu par ses pairs, il fait notamment partie du répertoire d’artistes accrédités par le jury du programme d’intégration des arts à l’architecture du Ministère de la Culture du Québec (œuvres du 1 %), depuis 2010. Il est représenté à Montréal par la galerie C.O.A. et en Californie, à la Laguna Gallery of Contemporary Arts. Le monde matériel est construit de toutes pièces : un des rôles que peut jouer l’art est d’en interpréter les formes et les fonctions. Par la sculpture-assemblage et le démontage-assemblage, Éric Nado transforme et réorganise certains objets pour en révéler d’autres possibilités inspirées de leurs formes ou leurs fonctions prévues. À partir d’objets métalliques et iconiques, tels que des machines à coudre et à écrire, il cherche à matérialiser certaines idées et certains concepts, comme ceux du travail et de la mémoire. Empreintes de nostalgie, ses œuvres racontent des histoires auxquelles les spectateurs s’identifient.