SOFT EXISTENTIALISM | Exposition collective

Dates : 11 avril - 18 mai, 2019
Vernissage : Jeudi 11 avril de 17h à 20h

Pour Soft Existentialism, l'artiste québécoise Alexandra Levasseur présente les résultats d'une année d'exploration en céramique, testant différents types d'argiles et de glaçures. À travers ces nouvelles œuvres délicates, elle a revisité des sujets passés dans leur version tridimensionnelle.

De la peinture aux films d'animation en passant désormais aussi par la sculpture, Alexandra continue d'explorer de nouvelles formes de médiums, ce qui lui permet de développer plusieurs dimensions de ses sujets de prédilection: l’existentialisme, le surréalisme, le mystère, le temps et le changement. Chaque média contribue à améliorer l’autre à tous les niveaux (technique, contenu et forme) et offre au spectateur différentes lectures de son message.

Soft Existentialism présente également les œuvres de Ber Arce, avec une série de « Paysages Cosmiques ».

Ber fait le choix du scanner en tant que médium et l’utilisation de la nature non pas comme source d’inspiration, mais comme matière première, comme élément expressif. Il nous emmène dans le monde du miniscopique, qui consiste à regarder des objets visibles à l'œil nu, mais magnifiés. Il crée ainsi une vision allégorique de l'univers, laissant également ses réactions émotionnelles devenir des anomalies digitales.

-

Alexandra Levasseur et Ber Arce sont des amis de longue date. Ils se sont rencontrés en 2007 au Costa Rica, pays d’origine de Ber. Tous deux étudiants à la faculté des beaux-arts de l’Université du Costa Rica (UCR), ils ont par la suite travaillé ensemble en agence de publicité à San José. En 2008, ils se sont retrouvés à Barcelone pour approfondir leurs études universitaires, et ont collaborés à plusieurs projets artistiques (notamment en animation, vidéo et photographie).

Aujourd’hui, Alexandra habite Montréal et Ber est basé à Barcelone. Tous deux ont des intérêts communs pour la nature, l’astronomie et l’insolite, et interprètent ces sujets dans leur propre langage. L’exposition Soft Existentialism, dont le titre réfère au mystère et à la beauté de la vie dans l’univers, est né de ce désir de juxtaposer leur pratique respective afin d’amplifier ce message.

FR
FR
FR