Karine Locatelli

Native de Lévis, Karine Locatelli demeure dans la région de Charlevoix depuis 2013. Titulaire d’une maîtrise à l’Université du Québec à Chicoutimi, elle partage son temps entre des projets de création, de diffusion et de médiations culturelles. À travers la représentation paysagiste en dessin, elle poursuit la tradition pleinairiste de sa région. Elle a réalisé plusieurs expositions, foires, et résidences artistiques au Québec, en Ontario et en France. De même, elle développe des projets valorisant la création en région, dont Anticosti, avec Résidence nomade. Ses œuvres se retrouvent dans des collections publiques et privées dont celle du Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, la Fondation David Suzuki, la Ville de Lévis, la MRC de Charlevoix et la Banque TD de Toronto.  

L’œuvre de Karine Locatelli tourne principalement autour de la représentation paysagiste sur toile brute à l’aide de plume et d’encre de Chine. Elle cherche à ajouter un caractère multidisciplinaire à sa démarche en y joignant différentes médiums et techniques : installation, sculpture, céramique, broderie, peinture, etc. Tout en évitant le pittoresque, elle souhaite que ses œuvres fassent écho à la poésie des lieux qu’elle traverse et à des enjeux complexes tels que la politique, la sociologie, l’environnement, la géographie ainsi que le rapport de l’humain à son territoire. Par le biais de ses œuvres, elle tente de réactualiser la tradition pleinairiste propre à la région de Charlevoix. Se concentrer sur le motif est une étape essentielle pour saisir un moment clef et représenter le rapport affectif qu’elle entretient avec l’environnement qu’elle dessine. La pêche, la randonnée, la cueillette et la voile sont des façons, pour elle, d’avoir un rapport sensible avec la nature pour mieux la représenter.

FR
FR
FR