Instinctuel | Exposition de groupe

« Instinctuel » | Exposition de groupe
Dates : 27 janvier au 26 février 2022


Artistes: Alexandra Duprez (France, Douarnenez), Godin & Godin (Canada, Montreal), Damien Hoar de Galvan (USA, Boston), Thomas Labarthe (France, Nantes), Lynda Mullan (USA, MSS Centre in Minnesota), Luc Pierre (France, Lauris), France Trudel (Canada, Montreal).

Avec « Instinctuel », C.O.A présente une exposition libérée de toute contrainte, où sept artistes locaux et internationaux communiquent leur désir de dévoiler leur essence propre. À travers une palette des plus élémentaires, l’exposition met en exergue la brutalité dans le traitement du sujet plutôt que la complexité de l’œuvre. Une trame de superpositions, de lignes, de couleurs ainsi que de matériaux multiples se partagent les murs de la galerie, où les artistes y sont tour à tour présentés.

Alexandra Duprez vit et travaille à Douarnenez en France. C’est à travers un voyage en Australie qu’elle fait la découverte de la peinture aborigène. Cette découverte l’inspire à suivre des cours à l’École des Beaux-Arts de Quimper dès son retour. Propre à son art, on retrouve dans ses tableaux empreints d’onirisme des membres détachés et multiples.

Godin & Godin, collectif montréalais réunissant Éric Godin, connu du grand public québécois, ainsi que son fils Félix Godin. Éric porte plusieurs chapeaux, en effet il est peintre, sculpteur, auteur ainsi que dessinateur éditorial. Avec son fils, il lance le projet Godin & Godin axé sur la redécouverte du plaisir le plus basique de la création grâce à une méthodologie rudimentaire, mais sans y perdre sa signature unique.

Damien Hoar de Galvan réside et exerce son art à Boston. À travers divers médiums tels que la sculpture, Hoar de Galvan présente des œuvres en matériaux recyclés. Son travail vise à remettre en question les valeurs sociétales d’aujourd’hui, notamment en soulignant les sentiments contradictoires concernant la vie et l’art contemporain.

Thomas Labarthe vit à Nantes et travaille à Marseille. Dans son travail, la seule contrainte qui vaille est de s’arrêter, le reste est libre et lui permet une création sans idée préconçue. Qu’elles soient colorées ou monochromes, ses toiles sont toujours brutes.

Lynda Mullan, artiste américaine de St. Paul, au Minnesota, utilise des marqueurs de peinture acrylique pour créer des labyrinthes de couleurs. Ces derniers offrent de multiples possibilités d’explorer les formes abstraites et vibrantes. La création représente pour Mullan un espace introspectif et méditatif.

Luc Pierre, artiste français de Lauris, Provence-Alpes-Côte d’Azur, présente son travail comme étant un long processus de décomposition et de composition. Inspiré par la musique, les collages de Pierre sont rythmiques et poétiques.

France Trudel, située à Montréal, crée des scènes à l’esthétique brute mariant le figuratif à l’abstrait. L’inspiration pour ses toiles apparaît au fur et à mesure qu’elle peint. Ainsi se dessinent des narrations déconstruites et colorées, définies par l’œil qui les regarde.

En somme, l’exposition permet d’unifier une expression artistique sans retenue et, sous une narration d’imaginaire débridé, d’accéder à l’intime communication de l’inconscient.

FR
FR
FR