Dale VN Marshall

Né à Bath (Royaume-Uni) en 1974, Dale Marshall est un peintre d’art contemporain qui réside aujourd’hui dans la campagne galloise, au pied du parc national de Snowdonia. Diplômé de l'une des meilleures écoles d'art de Californie (CSULB - California State University Long Beach) et de l'Université de Coventry, il a présenté de nombreuses expositions solo à Londres et aux États-Unis, avec comme premier événement majeur « Walls with Wounds » à la Herbert Art Gallery and Museum en 2014.

La carrière de Marshall a commencé il y a plus de vingt-cinq ans en tant que jeune graffeur précoce dans les rues de Bath et de Bristol. Dehors, sur des murs de brique et de béton, Marshall peignait sa propre interprétation de la poésie, qui remettait en question le stéréotype du graffiti sous le surnom « VERMIN » ou « VN » avec des affirmations audacieuses telles que : There is beauty in the lonely et From a young age cracks had started to appear. Marshall appréciait cette forme de liberté d’expression et de rébellion juvénile, mais il en a connu les conséquences de la culture de la rue, le conduisant à l'usage de drogues et à des épisodes psychotiques. En 1999, il a été interné dans l'un des plus anciens asiles britanniques, connu sous le nom de Cornwall County (Lunatic) Asylum. Il a souffert de dépression clinique pendant sept autres années jusqu'à ce qu'il parvienne à se libérer des médicaments antipsychotiques.

Les murs de la rue ont maintenant été remplacés par les murs en ruines de son ancien studio de travail victorien, dans le pays de Galles rural. Ces murs et ce bâtiment ne sont pas seulement une source d’inspiration mais sont aussi devenus une partie intrinsèque de son travail multimédia, et ce n’est pas une coïncidence si ce bâtiment choisi par Marshall a un environnement étonnamment similaire à l'institution dans laquelle il a été forcé de résider à Cornwall. Il continue de réunir l’ensemble de ses oeuvres sous son surnom et ses textes de graffeur. Les œuvres présentent de nombreuses couches et sont fortement texturées, utilisant une variété de médiums et de méthodes avec un fort accent sur le processus de peinture et la fabrication de marques.

Marshall est fier de défier la stigmatisation de la santé mentale, en partageant et en rendant compte de sa propre expérience de maladie mentale à travers sa peinture. Il s'inspire des souvenirs et des émotions du passé, chaque peinture se présentant comme le témoignage suivant : l'attention et le soin apporté aux fissures et au chaos peuvent se transformer en beauté et en paix. Pour comprendre le travail de Marshall, il faut percevoir cette douleur et ce chaos que le jeune artiste a vécus et qu’il embrasse désormais. Chaque toile est une tentative de refléter un équilibre entre l'effrayant et le beau, par la création d’une marque instinctive. En plus de ses expositions solo couronnées de succès, on retrouve les oeuvres de Marshall sur de nombreux murs de différents pays ; ses œuvres sont conservées dans des collections privées et publiques du monde entier. - VB Fine Art

FR
FR
FR