Christina A. West

Christina A. West est une artiste sculpteure qui vit et travaille à Atlanta, en Georgie. Elle occupe le poste de professeure adjointe à la Georgia State University. Détentrice d’un baccalauréat en Beaux-arts de l’Université Siena Heights, au Michigan, elle a obtenu son diplôme de maîtrise à l’Université Alfred (New York) en 2006. Elle a abondamment exposé à travers les États-Unis, notamment au Musée des Arts de Bellevue (Washington), Hallalis Contemporary Art Center de Buffalo (New York) ainsi qu’à la galerie Mindy Solomon (Miami) et à Plug Projects (Kansas City). Récipiendaire de diverses bourses, dont celle de la New York Foundation for the Arts, de la Archie Bray Foundation for Ceramic Arts, la George Sugarman Foundation ainsi que la Southeastern College Art Conference.

Démarche:

Mon travail prend racine dans mon intérêt pour l’intériorité, c’est-à-dire les pensées, sentiments et la psychologie qui habitent le corps: autant d’aspects qui soulignent le mystère inhérent, ou l’imperméabilité, de cette intériorité.

Mes installations consistent de multiples bustes disposés dans un espace-galerie. En fonction des couleurs et de la mise en scène, les figures semblent entrer en relation. Cette narration allusive demeure ouverte et ambiguë, et souligne l’inquiétante étrangeté que suscite la rencontre avec ces pièces, plus petites ou plus grandes que nature, qui semblent à la fois familières et inconnues. Je pars de questions axées sur la relation qu’entretient l’extérieur par rapport à l’intérieur; les limites de ce que l’on connaître sur autrui; ainsi que les rapports entretenus avec son propre corps alors qu’on découvre ces figures humaines. Ces pièces nous amènent à découvrir leurs réalités fictives tout en nous maintenant à distance.

Je sculpte régulièrement des portraits. Je recours principalement au format « buste » parce que je suis fascinée par la façon dont nous sommes conditionnés à croire découvrir quelque chose sur l’individu lorsqu’il est représenté ainsi. Il me semble que les inférences au sujet de la psychologie ou de la personnalité d’un individu, en fonction de ses traits physiques (la physiognomie), est une pratique douteuse, bien nous effectuons ce genre de déductions presque instinctivement. Dans la série « Unmet » (In-Connu), je crée des portraits en buste qui ont pour effet de court-circuiter cette impulsion de lire les traits et les expressions, et ce, en éliminant une bonne partie desdits traits. Sablés, poncés, les traits font place à des plans colorés et plats qui deviennent à leur tour des suggestions &mdash abstraites &mdash de l’intériorité du modèle. Moulées en couches successives de couleurs, je creuse les pièces, extrayant des strates de couleurs qui présentent des formes et motifs aléatoires. L’intérieur évoque les coupes transversales que l’on retrouve dans les manuels d’anatomie, tout en suggérant la complexité de la psychologie et du caractère qui fait de l’autre un si grand mystère.

FR
FR
FR