Smoke Signals | Isaac Cordal

Smoke Signals | Isaac Cordal

mai 24, 2023

Les signaux de fumée ont été utilisés par différentes cultures dans le passé comme moyen primaire de communication pour signaler un danger imminent. Les signaux de fumée étaient le moyen le plus rapide d’envoyer des messages, de la fumée blanche du Vatican à la fumée noire dans les villages indigènes qui annonçait quelque chose de terrible. La fumée provenant du milieu de la colline signifiait que tout allait bien, mais si elle provenait du sommet, cela signifiait qu’il y avait un danger. À l’heure actuelle, il semble que nous vivions dans une fumée constante, entre la lueur incendiaire des changements climatiques et la propagande d’écoblanchiment des entreprises.
 
Feux de forêt, syndrome d’épuisement professionnel, émissions de CO2, fumée secondaire, courts-circuits mentaux, thermomètre urbain, écoblanchiment… Aujourd’hui, nous ne comprenons plus nos propres signaux de fumée. Nous regardons les émissions des cheminées d’usine et nous n’arrivons pas à en mesurer le sens. Comme un drapeau au vent, ces signaux font partie des traces laissées par le capitalisme; des effets secondaires du progrès.
 
Le feu sacré d’antan nous dévore au présent — en est-il de même pour les grands feux de forêt? C’est la lueur du réchauffement climatique.

Dans la file d’attente du supermarché après une journée de travail, nous avons l’impression de surchauffer. Nous écoutons le son du scanneur de produits comme s’il s’agissait d’un moniteur de signes vitaux. Nous avons l’air brûlés et nous ne sommes pas surpris de sentir le roussi : c’est nous qui nous brûlons nous-mêmes, encore et toujours.

Les signaux de fumée désignent tout ce qui, dans la société moderne, ne fonctionne pas correctement, un court-circuit dans la chaîne de montage du tsunami de la production, une métaphore des effets secondaires du capitalisme.

Fumata negra

Artiste
Isaac Cordal

Dates
Du 8 juin au 15 juillet 2023