};

Spazuk

Ces 15 dernières années, Spazuk a développé et perfectionné une technique unique qui lui permet d'utiliser la flamme d'une bougie ou la flamme d'un chalumeau en guise de crayon afin de créer ses tableaux avec des tracés de suie. Au moyen de divers outils, il travaille intuitivement les volutes laissées par la suie afin de sculpter les formes qui apparaissent sur la toile.

La spontanéité et la chance sont le cœur et l'âme de son processus créatif. Il ne censure pas. Il ne dirige pas. Spazuk s'ouvre à l'expérience. Cette pratique créative très intuitive, couplée avec la fluidité de la suie, créée un torrent d'images, d'ombres et de lumières. Alimenté par la quête d'une forme parfaite, il se plonge dans un acte méditatif afin d'ancrer l'immédiateté du moment dans la toile.

Le corps humain le fascine. Ce corps en perpétuelle métamorphose est un support grâce auquel il exprime ses réflexions sur la condition humaine : ses émotions , ses opinions, ses histoires, toutes nées de sa psyché non censurée. Spazuk travaille souvent une pièce après l'autre, à la recherche d'une multitude d'éléments uniques qu'il assemble telle une mosaïque. Ces entités, une fois regroupées, offrent un sens différent et une nouvelle perspective, à la fois nouvelle et complémentaire.

Il voit des fragments de choses, les événements, les gens, comme une métaphore puissante de la vie moderne et, plus encore, comme la façon dont nous percevons les choses à travers nos sens et nos esprits. Son travail exprime la façon dont chacun de nous constitue un fragment constitutif de la communauté humaine.